Le Jardin de Jumaju
Conservatoire National de Roses Anciennes
   Les Fieffes
   F - 14350 MONTCHAMP
   courriel : roses-fieffes@orange.fr
   Tél. fixe 02/31/67/34/09
    portable 06/21/88/05/92

   Position GPS du parking du jardin
   OUEST 0.46,1904   NORD  48.55,683
  Le Jardin est ouvert au public
  de fin mai (cette année du 28/05/17) au 14 juillet inclus
  tous les jours de 10 h à 18 h
  fermeture le vendredi pour entretien
  Tarifs: adulte envisite libre 6,50 euros
             gratuit pour les enfants de moins de 16 ans
   pour les groupes sur rdv et nous consulter pour conditions


Historique
Accueil allemand
Accueil anglais
Fichier Rosiers
Photos Rosiers
Photos Jardin
Divers
Liens

 Appel à nos amis rosomanes
Il est aujourd'hui indéniable que nous sommes entrés dans une nouvelle période de disgrâce pour celles que l'on appelle "les roses anciennes"
Si certaines remontent à des temps immémoriaux, la majeure partie d'entre-elles est née au XIXe siècle et qui vit les rosiéristes français créer 90 % au moins des roses de cette période.Toutes ne pouvaient sans doute pas survivre mais néanmoins la grande indifférence et la négligence manifestées à leur égard font qu'il en reste à peine le quart.
Pour l'anecdote même si je n'aime guère ce terme dans ce cas, j'ai eu l'occasion, il y a prés d'un demi-siècle d'entrer en possession de deux fichiers des plus importantes roseraies de notre pays. Lorsque je confrontait ces listes au encours des années 1980, je fus effaré par le nombre "d'absentes" et ce ne sont pas les réponses que j'obtins à ma question: pourquoi ces pertes et pas de remplacements? ..... c'est la loi de la nature et ces rosiers n'étaient conservés qu'ici....

Nos amis allemands des Rosenfreunde, grands amateurs depuis toujours des rosiers alba s'étant rendu compte qu'il existait dans leur pays de nombreuses variétés de cette famille qui ne correspondaient à aucun catalogue connu, décidèrent de créer un sanctuaire pour ces rosiers ou ils seraient étudiés, triés et peut-être identifiés ( à tout le moins leur parentelle)
Ils ont donc rassemblé chez Groenloof tout ce qui fut retrouvé soit un peu plus de 300 sujets. Au bout de trois ans, il reste une soixantaine de rosiers qui restent des individus isolés: soit des semis spontanés, soit des mariages inconnus.
Enfin....ils sont sauvés car actuellement chaque variété est aujourd'hui dans plusieurs jardins les mettant à l'abri d'une disparition soudaine.
Eux ont su le faire et nous qui nous vantons d'avoir été les meilleurs et les plus grands créateurs de galliques et autres familles connexes que faisons nous? RIEN
Des initiatives individuelles ont été conduites avec un esprit de collectionneur fière de ses découvertes mais peu enclin à les multiplier pour les protéger.
Interrogées, les associations de roses anciennes encore actives et les journaux spécialisés leur réponse fut un SILENCE ASSOURDISSANT

Si le sort de ces "belles" qui subsistent ça ou là en France dans de vieux jardins ou dans des haies ne vous laisse pas indifférent, appelez, nous vous expliquerons comment faire pour assurer leur survie.
Ces rosiers qui subsistent ont dans leur immense majorité obtenus pas semis ou bouturage ce qui les prédispose à se multiplier par drageons qu'il suffit de prélever l'hiver avec un peu de racines.

La photo ci-dessus représente la gloriette métallique construite en 1994 et sur laquelle ont couru, sur les conseils d'André Eve six rosiers grimpants et principalemant le terrible Paul's Himalayan Musk dont le développement atteint sans problème 14 m et qui sera venu à bout,au fil des années de Mme Isaac Péreire, Félicité et Perpétue, Ena Harknes et continue de martyriser Claire Jacquier et Alchémiste. Seules les clématites tentent fièrement chaque année de se faufiler entre les branches du redoutable Tel que vous le voyez là en fleurs en juin, il a été taillé sévèrement en mars pour éviter qu'il ne nous interdise les deux entrées sous la gloriette et n'étouffe les géraniums et rosiers anglais à ses pieds
Nous renouvelons les conseils de prudence que nous prodiguons chaque année: sa floraison est intense et son parfum charmant mais il faut disposer de beaucoup de place pour l'installer et penser que le nettoyage d'un liane se fait par le dessous... avec un casque !

Attention il est fréquent qu'en feuilletant des catalogues de pépinières, je vois classer des rosiers grimpants dans la famille des lianes. C'est le cas de Ghislaine de Féligonde, de Neige d'Avril ou encore d'American Pilar. Vous pouvez vérifier sur un site comme Help me find de nombreux critères des rosiers du vous convoitez. Il n'a qu'un défaut pour les français, il est anglophone. Lorsque vous rencontrez un rosier de grand développement, examinez ses branches et ses aiguillons (épines) celles d'un liane sont très dures de plus de 10 mm et souvent recourbées. En voyant un liane sur pieds, vous pouvez également regarder dessous. s'il il existe toutes sortes de branches mortes avec de gros aiguillons il y a de fortes probabilités pour qu'il s'agisse d'un liane. D'autre-part cette famille à un développement toujours supérieur à 8 ou 10 m






Léonie Lamesch, Poly
 Flora    grimpant

 

Purins, décoctions, infusions ou Bayer et Monsanto et consorts,
il faut choisir.


Depuis nos premiers pas en jardinage et notre formation par un vieux pépiniériste qui ne connaissait que les méthodes naturelles qui lui avaient été enseignées par son maître d'apprentissage et que les sirènes des sociétes chimiques n'avait pas devoyé, nous nous sommes efforcés de mettre nos pas dans les siens et de rechercher toujours une solution propre et naturelle.

Certaines plantes ont parfois souffert de notre intransigeance, mais tant pis La nature qui nous environne, les oiseaux, les insectes nous remercient tous les jours....
C'est charmant de desherber avec un rouge-gorge pour compagnon...
Nous ne sommes toutefois pas naïfs et nous savons que les pollutions environnantes ne s'arrêtent pas a la porte du jardin Lorsqu'un voisin pulverise un pesticide, nous en profitons bien un peu.
A celà s'ajoute, a la campagne et depuis quelques annees, un pollution olfactive et environnementale conséquence des plans d'épandages rendus indispensables parce quye les agriculteurs stockent le lisiers dans des fosses à proximité des stabulations et qu'il faut bien en faire quelque chose. Parce que nous sommes le dernier pays européen pour la creation d'usines de méthanisation et la production d'électricite, chaque producteur de lait épand chaque année plusieurs milliers de litres de lisier.
Mr le Prefet qui ne passera, comme tous les autres, que peu de temps dans la Region ignore ou veut ignorer que sous une nappe phréatique comme la nôtre coulent des filets d'eau qui rejoignent le ruisseau des Fieffes avec les sources affleurantes dont ici personne ne niera l'exitence.
Continuons ainsi et demain notre eau de potable aujourd'hui ressemblera à celle que durent boire les bretons pendant de très nombreuses années.
Nous gardons un excécrable souvenir d'un thé commandé un après-midi à Dol de Bretagne, au retrour de chez un fournisseur de plantes, rien qu'à l'odeur il était IMBUVABLE. Le serveur était étonné que nous ne trouvions pas ce breuvage à notre goût!

Betty Prior
Gelbe Dagmar Hastrup
Maxime Corbon
Mme Apoline Foulon

APPEL A LA SOLIDARITE DES INTERNAUTES

La première version du site du jardin a été réalisée après que j'ai reçu à la Chambre d'Agriculture de la Manche une formation destinée au créateur de sites pour leur activité touristique soit des gîtes, chambres ou tables d'hôtes, camping à la ferme et toutes les activités qui croissaient très vite à la fin du siècle dernier.
Cette formation était réalisée avec le rocours au logiciel Dreamweaver 2.
Lecteur depuis très lontemps de la revue 01.Net j'ai été alerté par plusieurs articles qui prédisaient la mort de ces vieux lociciels et qui suggéraient de recourir à de nouvelles versions dont ils avaient selectionné trois produits "faciles et efficaces"
J'ai opté pour KOMPOZER et j'ai refait intégralement mon site.
Au moment de remplacer la vieille version sont apparus des problèmes que je n'ai pas su résoudre et qui ont tous trait aux photos et aux liens avec ces photos. Le fichier rosier à lui seul compte plus de 1800 photos et liens.
La Chambre d'Agriculture formatrice n'a pas su ( ou pas voulu...j'aurais du passer par une facture de plusieurs centaines d'euros pour être dépanné par une personne pendant ses "heures libres") Le technicien de mon hébergeur depuis toujours N France ma conseillé de renommer toutes mes photos en supprimant tous signes autre que l'alphabet...sans résultat puis dans le langage abscons tant aimé des "pros" de refaire...je n'ai rien compris. TOUTES mes photos ont été renommées. TOUS mes leins refaits sans résultat.
QUI pourrait maider et m'expliquer dans un français accesible à tous, ce que je dois faire pour que ma nouvelle version, toujours en attente puyisse remplacer DREAMWEAVER
MERCI D'AVANCE à celles ou ceux qui m'aideront à sortir de cette ornière....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



La rose est la fleur préférée des français….et pourtant ils craignent les rosiers et en possèdent très peu dans leurs jardins

. Ce n'est un paradoxe qu'en apparence… et ce sera vrai tout le temps que les journaux (spécilalisés ou non) parleront de la taille (par exemple) comme c'était encore le cas récemment dans notre région
....Un pépiniériste professionnel interrogé par une journaliste usait de la métaphore suivante à propos de la taille des rosiers:....."pour avoir de beaux rosiers et de belles fleurs tailler en novembre à hauteur du genou et en mars à hauteur de la cheville..." C'est un moyen mnémotechnique enseigné au Lycée Horticole.
Essayez de suivre ces conseils et vous me direz combien de temps auront vécu vos rosiers!

Avec ce genre de conseil vous êtes assuré de ne garder vos chers rosiers que peu de temps ...et peut-être moins encore.

Répondant à une demande formulée de nombreuses fois, nous nous sommes organisés pour transmettre notre double expérience:
celle d'amateur de roses anciennes ou pas (nous ne sommes pas sectaire)
celle de jardiniers qui depuis un demi-siècle cultivent sans recourir aux rayons des produits miracles des jardineries.
Nous donnons uniquement entre octobre et février des conférences sur la gestion naturelle d'un jardin (ce que nous faisons depuis prés d'un demi-siècle!)
-La culture et la taille des rosiers,
-le bouturage
- tout ce qui favorise la vie de nos chers rosiers
Si cela vous interesse,
Nous contacter pour connaitre les conditions de nombre, de durée et de coût.