Le Jardin de Jumaju
Conservatoire National de Roses Anciennes
   Les Fieffes
   F - 14350 MONTCHAMP
   courriel : roses-fieffes@orange.fr
   Tél. fixe 02/31/67/34/09
    portable 06/21/88/05/92

   Position GPS du parking du jardin
   OUEST 0.46,1904   NORD  48.55,683
  Le Jardin est ouvert au public
  de fin mai (cette année du 28/05/17) au 14 juillet inclus
  tous les jours de 10 h à 18 h
  fermeture le vendredi pour entretien
  Tarifs: adulte envisite libre 6,50 euros
             gratuit pour les enfants de moins de 16 ans
   pour les groupes sur rdv et nous consulter pour conditions


Historique
Accueil allemand
Accueil anglais
Fichier Rosiers
Photos Rosiers
Photos Jardin
Divers
Liens

 Appel à nos amis rosomanes
Il est aujourd'hui indéniable que nous sommes entrés dans une nouvelle période de disgrâce pour celles que l'on appelle "les roses anciennes"
Si certaines remontent à des temps immémoriaux, la majeure partie d'entre-elles est née au XIXe siècle et qui vit les rosiéristes français créer 90 % au moins des roses de cette période.Toutes ne pouvaient sans doute pas survivre mais néanmoins la grande indifférence et la négligence manifestées à leur égard font qu'il en reste à peine le quart.
Pour l'anecdote même si je n'aime guère ce terme dans ce cas, j'ai eu l'occasion, il y a prés d'un demi-siècle d'entrer en possession de deux fichiers des plus importantes roseraies de notre pays. Lorsque je confrontait ces listes au encours des années 1980, je fus effaré par le nombre "d'absentes" et ce ne sont pas les réponses que j'obtins à ma question: pourquoi ces pertes et pas de remplacements? ..... c'est la loi de la nature et ces rosiers n'étaient conservés qu'ici....

Nos amis allemands des Rosenfreunde, grands amateurs depuis toujours des rosiers alba s'étant rendu compte qu'il existait dans leur pays de nombreuses variétés de cette famille qui ne correspondaient à aucun catalogue connu, décidèrent de créer un sanctuaire pour ces rosiers ou ils seraient étudiés, triés et peut-être identifiés ( à tout le moins leur parentelle)
Ils ont donc rassemblé chez Groenloof tout ce qui fut retrouvé soit un peu plus de 300 sujets. Au bout de trois ans, il reste une soixantaine de rosiers qui restent des individus isolés: soit des semis spontanés, soit des mariages inconnus.
Enfin....ils sont sauvés car actuellement chaque variété est aujourd'hui dans plusieurs jardins les mettant à l'abri d'une disparition soudaine.
Eux ont su le faire et nous qui nous vantons d'avoir été les meilleurs et les plus grands créateurs de galliques et autres familles connexes que faisons nous? RIEN
Des initiatives individuelles ont été conduites avec un esprit de collectionneur fière de ses découvertes mais peu enclin à les multiplier pour les protéger.
Interrogées, les associations de roses anciennes encore actives et les journaux spécialisés leur réponse fut un SILENCE ASSOURDISSANT

Si le sort de ces "belles" qui subsistent ça ou là en France dans de vieux jardins ou dans des haies ne vous laisse pas indifférent, appelez, nous vous expliquerons comment faire pour assurer leur survie.
Ces rosiers qui subsistent ont dans leur immense majorité obtenus pas semis ou bouturage ce qui les prédispose à se multiplier par drageons qu'il suffit de prélever l'hiver avec un peu de racines.

Leonie-Lamesch
flora

Léonie Lamesch, Poly
 Flora    grimpant

dejeuner_sous_la_glorietteLa photo ci-dessus représente la gloriette métallique construite en 1994 et sur laquelle ont couru, sur les conseils d'André Eve six rosiers grimpants dont le terrible Paul's Himalayan Musk dont le développement atteint sans problème 14 m et qui sera venu à bout,au fil des années de Mme Isaac Péreire, Félicité & Perpétue, Ena Harknes et continue de martyriser Claire Jacquier et Alchémiste. Seules les clématites tentent fièrement chaque année de se faufiler entre les branches du redoutable.
Tel que vous le voyez là en fleurs en juin, il a été taillé sévèrement en mars pour éviter qu'il ne nous interdise les deux entrées sous la gloriette et n'étouffe les géraniums et rosiers anglais à ses pieds
Nous renouvelons les conseils de prudens que nous prodiguons chaque année: sa floraison est intense et son parfum charmant mais il faut disposer de beaucoup de place pour l'installer et penser que le nettoyage d'un liane se fait par le dessous... avec un casque !

Attention:
il est fréquent qu'en feuilletant des catalogues de pépinières, je vois classer des rosiers grimpants dans la famille des lianes. C'est le cas de Ghislaine de Féligonde, de Neige d'Avril ou encore d'American Pilar. Vous pouvez vérifier sur un site comme Help me find de nombreux critères des rosiers du vous convoitez. Il n'a qu'un défaut pour les français, il est anglophone.
Lorsque vous rencontrez un rosier de grand développement, examinez ses branches et ses aiguillons (épines) celles d'un liane sont très dures de plus de 10 mm et souvent recourbées. En voyant un liane sur pieds, vous pouvez également regarder dessous. s'il il existe toutes sortes de branches mortes avec de gros aiguillons il y a de fortes probabilités pour qu'il s'agisse d'un liane. D'autre-part cette famille à un développement toujours supérieur à 8 ou 10 m


maxime corbon
Mme apoline Foulon

Gpt Maxime Corbon
Gpt Mme Apoline Foulon

Nous sommes, et nous en sommes très fiers, la collection privée de roses anciennes la plus importante d'Europe. Avec plus de 2000 variétés, seules les collections publiques que sont l'Europa Rosarium de Sangerhausen, la Roseraie du Val de Marne à l'Haÿ les Roses et la Fondation Fineschi en Italie présentent plus de variétés que Jumaju.

Pendant des années, la communication des roseraies ou jardins s'est faite sur le nombre de rosiers ce qui ne voulait pas dire grand chose.

Une roseraie créée il y a moins de 10 ans sur une friche industrielle par une commune compte 16000 rosiers....pour moins de 300 variétés.

Pendant des années nous avons milité auprès de la section roses de la SNHF pour qu'il soit mis fin à cette situation et pour que les amateurs sachent,avant la visite, ce qu'ils allaient trouver réellement. Distinguer anciennes et modernes et simultanément préciser les variétés en plus de l'indication brute du nombre de rosiers.

C'est fait depuis quatre ans et la SNHF a publié en 2015 un guide des roseraies d'Europe.
C'est de ce guide et de vérifications sur le Net ou auprès des interessés que nous tenons l'affirmation de notre classement.

Cocorico.....

  Purins, décoctions  ou BAYER: il faut choisir

Nous gérons depuis toujours notre jardin de façon naturelle et nous expliquons aux visiteurs années qu'il n'y a pas d'obligations d'usage de la chimie pour que nos plantes, nous-mêmes et nos amis les oiseaux vivions dans un environnement aussi sain que possible.

Nous ne sommes pas naïfs, les pollutions environnantes ne s'arrêtent pas à la porte du jardin. Lorsqu'un voisin agriculteur pulvérise un pesticide, nous "bénéficions" de quelques gouttelettes et lorsque dans le village et à tour de rôle nos chers agriculteurs épandent du lisier, ils empestent à des kilomètres à la ronde. Au printemps cet assaut olfactif dure plusieurs semaines. Le Préfet qui autorise ces plans d'épandage ne sait pas ou ne veut pas savoir que cela se fait sur des terrains à sources affleurantes que croyez vous qu'il advienne d'une partie de celisier? il suit la veine d'eau descandant de la nappe phréatique et va rejoindre le ruisseau qui se jettera dans la rivière etc... c'est parait-il de la culture bio !

En ce qui nous concerne nous continuons à privilégier les produits naturels expérimentés depuis un demi-siècle au jardin et les plantes s'en portent bien.

Les jardiniers amateurs aiment les roses mais craignent les rosiers....


Ce sera vrai tout le temps que les journaux parleront de la taille (par exemple) comme c'était encore le cas récemment dans notre région.
....Un pépiniériste professionnel interrogé par la journaliste usait de la métaphore suivante à propos de la taille des rosiers:....."pour avoir de beaux rosiers et de belles fleurs tailler en novembre à hauteur du genou et en mars à hauteur de la cheville..."

Avec ce genre de conseil vous êtes assuré de ne garder vos rosiers que peu de temps.

Pour transmettre notre expérience et tenter de vous faciliter le jardinage
Nous donnons entre octobre et février des conférences sur la gestion naturelle d'un jardin (ce que nous faisons depuis prés d'un demi-siècle!) et la taille des rosiers, le bouturage et tout ce qui favorise la vie de nos chers rosiers.
si cela vous interesse,
Nous contacter pour connaitre les conditions.



Au plaisir et bien cordialement .....